29/01/2007

un souffle et puis fin

rose rouge sur grisUn regard d'ignorance. Je ne sais pas. Je ne cherche pas. Un sourire de mépris. Je me moque. Je le nargue. Aucune surprise. Il ne veux pas. Il évite d'en parler. Il a peur. De ce que je peux dire. De ce que je peux faire. Il me fuit. Parce que je l'aime. Parce que lui non. Je ne lui en veux pas. Je ne peux pas l'obliger. Et l'année prochaine. Peut-être sans lui. Ne plus le voir. Ne plus l'entendre. Ne plus vivre. Juste cette pensée me tue. J'oublis. Je me force à oublier. Je me tue. Je gache ma vie. Il ne me reste rien. Un souffle et puis fin.

17:36 Écrit par un petit ange triste dans pensées | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

28/01/2007

une poussière d'argent et puis fin

Travailler. Les contrôles qui défilent. Et moi qui passe à côté. Pas envie d'apprendre. Envie d'en avoir encore. Me laisser mourir. Besoin de pleurer. Tuer la froideur de mon coeur. Je m'allonge. Ma vie défile. Mes rêves divaguent. Je transpire. J'ai de la fièvre. Le monde tourne autour de moi. Je ne veux pas m'endormir. Je résiste. Elle me prend. Folie. On parle autour de moi. Je n'entends pas. Je n'écoute pas. Je délire. Demi-folie. Demi-sommeil. Je ne vois pas le temps passer. On me dit de travailler. Que le collège est important. De pas me laisser aller. Je dors. Je rêve. Un éclair derrière mes paupières. Plus rien. Le néant. Doucement elle tombe. Une poussière d'argent et puis fin.

16:51 Écrit par un petit ange triste dans pensées | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

27/01/2007

l'eau coule et puis fin

petiteJ'oublis. Lui aussi. Elle aussi. Eux aussi. Les autres aussi. On oublit tous tout. Il sourit. Elle grimace. Ils rient. Les autres mentent. Je pars. Les lumières dans la nuit. Je fuis leurs univers respectifs. Je n'appartiens pas à ça. J'essaye de m'évader de cette folie. Je délire dans ma solitude. Je rentre. Je cours. Je ferme la porte. La musique est forte là bas. Je me bouche les oreilles. J'ouvre le robinet. Le bruit de l'eau couvre la musique. Je m'allonge sur les serviettes. Il me manque. J'ai peur. L'eau coule et puis fin.

20:29 Écrit par un petit ange triste dans pensées | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

je sais pas et puis fin

A gauche. A droite. Tout droit. Je me retourne. La fuite. Pour eux c'est un jeu. Pour moi une lutte. Revenir dans le passé. Tout changer. Ou tout recommencer. Y a des questions. Y a pas de réponse. Et ils vivent. Et je meurs. Dans l'insertitude. Eux ils sans fichent. Pas moi. Je suis seule. Y a eux. Y a lui. Y a les autres. Y a elle aussi après. Moi je suis nulle part. Je suis partie. Je suis morte. Je n'existe plus. Je divague. Je retombe dans la mort. La drogue c'est la mort. Au lieu de changer. Besoin de recommencer. Encore une fois se tuer à ça. Une dernière. C'est jamais la dernière. Je dois choisir ma direction. Avancer. Ou tomber. Je sais pas. Ils attendent. Ils veulent que je chutte. Je me laisse faire. Ou pas. Dans l'insertitude. Je sais pas et puis fin.

14:56 Écrit par un petit ange triste dans pensées | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

25/01/2007

ne plus faire semblant et puis fin

fille rougeElle n'est plus là. Partie de ma vie. Je me sens libérée. Je me sens un peu mieux. Elle ne faisait que me faire souffrir. Et m'énerver aussi. J'en pouvais plus. Mais c'est terminé. Elle n'a pas besoin d'avoir un nom. Moi je le connais. Mais je ne l'emploirai plus. Toute chose a une fin. Même notre amitié. Une page de tounée. Arrachée. Simplement. Ne plus faire semblant et puis fin.

17:36 Écrit par un petit ange triste dans pensées | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

23/01/2007

une bulle et puis fin

dyn006_small150_150_199_jpeg_53493_13ca7942f7032e1d78e1906181630328Elle rigole. Son rire me dégoute. Elle me sourit. Je n'ai pas l'hypocrisie de le lui rendre. Je ne la regarde plus. Les souvenirs sont là. Gravés dans nos mémoires. On a pas oubliés. On fait semblant. Et pourtant. Je pars. Non. Je veux partir. Je ne peux pas. Silence. C'est cassé entre elle et moi. On le sait. On joue la comédie. Ca n'a pas de sens. Je ferme les yeux. Elle parle. Je n'entends rien. Je tombe. La chute est longue. J'ai perdu. Ma vie est gachée. Gachée par le passé. Mes erreurs trop grandes. Mauvais choix. J'ouvre les yeux. Elle est toujours là. Et son sourire fixé sur son visage. J'ai envie de crier. J'ai envie de mourir. Mais je dois vivre. Elle va partir. Soulagement. La porte s'ouvre. Qu'elle s'en aille au plus vite. Je n'en peux plus. Voilà. Elle s'en est allée. Enfin seule. Je repense à tous les évenements. Ceux depuis que je la connais. Hallusination. Je vois des ronds transparents qui volent. J'ai sommeil. Je ferme les yeux. Je tombe. La chute est longue. Quand j'ouvre les yeux une bulle devant moi. Une bulle et puis fin.

20:27 Écrit par un petit ange triste dans pensées | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/01/2007

malade

C'est peut-être grave. Non, ce n'est rien. Juste le doute. Juste la peur. L'envie de me boucher les oreilles. De lui crier de se taire. Ca me fait mal. Ces mots me blessent. Elle me hait. Elle me fait souffrir. Elle le sait. Elle joue de moi. J'en ai marre. La poupée. Le pantin se rebelle. Refuse de continuer ainsi. Malade. Trop c'est trop. Elle peut encore arrêter. Stop et on en parle plus. Je ne suis pas son jouet. Je vis. Je pleure. Je saigne. Je craque. C'est ridicul. Ca n'a pas de sens. Ca lui apporte que ma haine. Au fur et à mesure. Elle détruit notre amitié. C'est elle et pas moi qui veut écrire fin. Je lui laisse une chance. Dernière. Pas de mots entre nous. Elle arrête son amusement avec moi. C'est tout ce que je demande. Sauf si elle veut vraiment en finir. C'est sa décision. Moi je refuse de subir encore ce mal. Ces mots, ces regards, ces gestes qu'elle fait. Pour ma souffrance seulement. Malade.

20:41 Écrit par un petit ange triste dans pensées | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |