31/01/2007

sans espoir et puis fin

rouge microDes mots qu'on se dit. Des gestes qu'on fait. Petites choses éphémères. Prendre du recule. Voir les événements de loin. Les "je t'aime". Toujours trop vite dit. Les "va-t-en". Toujours regretté. Les "mais bien sur". Toujours hypocrite. Et encore les mêmes rengaines. Arrêter. Changer le cour des événements. Dire oui. Dire non. Qu'on le pense. Un peu au moins. La vie est absurde. La vie est abstraite. L'amitié est traitre. L'amour est malsain. La joie est éphémère. Le bonheur est pesant. Sans espoir et puis fin.

15:29 Écrit par un petit ange triste dans pensées | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

30/01/2007

ne rien savoir et puis fin

Insouciance. Désir intance. Malade. Je n'ai plus de force. Cette faim qui me ronge. Faim d'en avoir encore. Besoin de ça pour me relever. Alors que ça me fait tomber. Eux aussi. Ils font tomber. Ils vont mourir. Lui et elle. Et moi aussi. Eux c'est sur. Ils peuvent plus faire demi tour. Moi si. Je peux encore dire stop. Pas la force. Pas l'envie de le faire. Une dernière volonté. Avant de m'effondrer. Celle de l'aimer. Jusqu'à la fin. Je ne veux pas me désintoxiquer de lui. Ce serait m'achever. Que de m'empecher de le voir. Les derniers instants. Je ne veux pas m'arrêter. De l'aimer. De me tuer. C'est ma vie. Elle est gachée. Ce n'est plus qu'une agonie. Je le sais. Hélas. Une vérité. J'ai peur. Ne rien savoir et puis fin.

21:05 Écrit par un petit ange triste dans pensées | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

aimer et puis fin

amour dans lombreUne pluie d'étincelles sur leurs corps enlacés. J'ai pleuré. La lumières. Les poussières de feu. On a pas fini d'aimer. La nature humaine est faite comme ça. L'amour. La jalousie. Je regarde. Ils meurent. Ils s'aiment. Je voudrais leurs ressembler. Impossible. Je ne suis pas ainsi. Pas assez bien. Trop fière. Trop arrogante. Peut-être trop intelligente. Je ne sais pas. Ce sont mes idéaux. Être comme eux. Aimer comme ils s'aiment. Mourir comme ils meurent. Voir la vie en vraie. Ne plus fermer les yeux. Sourire au bonheur. Trouver une lueur dans le noir. Je rêve. Je délire. Je les vois. Une pluie d'étincelles sur leurs corps enlacés. Mourir en s'aimant. Aimer et puis fin.

18:09 Écrit par un petit ange triste dans pensées | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/01/2007

juste marcher et puis fin

dragon et roseM'endormir. Pouvoir pleurer. Qu'il me crit encore dessus. On marche. Quelques minutes. Pas longtemps. J'ai été cruelle. Je n'ai pas vu la douleur. Souffrance. Les voitures devant nous. On traverse. On traverse pas. On parle. On parle pas. On se regarde. On se regarde pas. Hésitation. Savoir ce qu'il faut faire ou pas. On s'arrête dans la nuit. Loin des réverbères. Loin de tout. Je lui en demande. Il est déçu. Je lui en veux pas. Il a raison. On en prend. Le vent emporte les restes de poudre. Silence. Ca fait du bien. Pas vraiment. C'est juste une illusion. Mais on y croit. Je m'approche de lui. Il me sert dans ses bras. La fin de tout ça est proche. Un des derniers à rester. Avec moi et eux. D'autres sont déjà parti. Bientôt lui. Bientôt moi. C'est absurde. Penser que tout pourrait être différent. Si j'en aimais pas un autre. Si on se droguait pas. Si on sortait de ce monde. On l'a creé nous même. Un monde abstrait et pesant. Une atmoshère lourde et malsaine. On s'en va. On continue à marcher. Je sors une cigarette. Il lève les yeux au ciel. Celui-ci est noir. Sombre. Comme son coeur. Comme le mien. L'air est froid. Comme son coeur. Comme le mien. Je doute. Lui aussi. Je le sais. Il parle. Il dit que ça doit changer. En a-t-on vraiment envie. Peut-être. Je sais pas. La vie est ridicule. Mais ce n'est pas un jeu. Plus maintenant. Juste marcher et puis fin.

20:51 Écrit par un petit ange triste dans pensées | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

regret et puis fin

Les mots qu'on ne dit pas. Les gestes qu'on ne fait pas. Gachis constant. Perte de temps. Silence. Rien à dire. Je regarde les étoiles. La nuit est là. Pensées pour eux. Je les aime bien. Mais ils sont de trop. Les moments passés. Uniques. Et puis tout c'est terminé. La fin d'un rêve. Ils ont brisés des choses. Mon coeur en particulier. Ou est-ce moi plutôt. Je les ai trahis. J'ai jamais aimé l'amitié. C'est pas mon truc. Ils l'avaient compris. Alors pourquoi tout ça. Pour si peu. J'aurais voulu que ce soit différent. Regrets et puis fin.

19:08 Écrit par un petit ange triste dans pensées | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

un souffle et puis fin

rose rouge sur grisUn regard d'ignorance. Je ne sais pas. Je ne cherche pas. Un sourire de mépris. Je me moque. Je le nargue. Aucune surprise. Il ne veux pas. Il évite d'en parler. Il a peur. De ce que je peux dire. De ce que je peux faire. Il me fuit. Parce que je l'aime. Parce que lui non. Je ne lui en veux pas. Je ne peux pas l'obliger. Et l'année prochaine. Peut-être sans lui. Ne plus le voir. Ne plus l'entendre. Ne plus vivre. Juste cette pensée me tue. J'oublis. Je me force à oublier. Je me tue. Je gache ma vie. Il ne me reste rien. Un souffle et puis fin.

17:36 Écrit par un petit ange triste dans pensées | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

28/01/2007

une poussière d'argent et puis fin

Travailler. Les contrôles qui défilent. Et moi qui passe à côté. Pas envie d'apprendre. Envie d'en avoir encore. Me laisser mourir. Besoin de pleurer. Tuer la froideur de mon coeur. Je m'allonge. Ma vie défile. Mes rêves divaguent. Je transpire. J'ai de la fièvre. Le monde tourne autour de moi. Je ne veux pas m'endormir. Je résiste. Elle me prend. Folie. On parle autour de moi. Je n'entends pas. Je n'écoute pas. Je délire. Demi-folie. Demi-sommeil. Je ne vois pas le temps passer. On me dit de travailler. Que le collège est important. De pas me laisser aller. Je dors. Je rêve. Un éclair derrière mes paupières. Plus rien. Le néant. Doucement elle tombe. Une poussière d'argent et puis fin.

16:51 Écrit par un petit ange triste dans pensées | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |