28/01/2007

une poussière d'argent et puis fin

Travailler. Les contrôles qui défilent. Et moi qui passe à côté. Pas envie d'apprendre. Envie d'en avoir encore. Me laisser mourir. Besoin de pleurer. Tuer la froideur de mon coeur. Je m'allonge. Ma vie défile. Mes rêves divaguent. Je transpire. J'ai de la fièvre. Le monde tourne autour de moi. Je ne veux pas m'endormir. Je résiste. Elle me prend. Folie. On parle autour de moi. Je n'entends pas. Je n'écoute pas. Je délire. Demi-folie. Demi-sommeil. Je ne vois pas le temps passer. On me dit de travailler. Que le collège est important. De pas me laisser aller. Je dors. Je rêve. Un éclair derrière mes paupières. Plus rien. Le néant. Doucement elle tombe. Une poussière d'argent et puis fin.

16:51 Écrit par un petit ange triste dans pensées | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

... Je ne veux pas que tu te laisse aller... pense a ton avenir, c'est ca le plus important dans la vie... et donc bien sur, le college !
Je suis desolée et je suis la premiere a en etre decue mais c'est vrai...
Bonne fin de journée, a demain!

Écrit par : regard-perdu | 28/01/2007

Il n' y a pas si longptemps j'était tellement triste que je n' avais plus envie de rien.En classe je n' arrivais jamais écouter je n' avais que la tête à mes soucis mais le travail ma aidé à penser à autre chose.Tu doit faire la part entre tes études et tes problèmes.Tu vaira ce n' est pas si dificile!

Écrit par : Lauren | 29/01/2007

Essaie de séparer ton travaille de ta vie privée

Écrit par : Lynn | 19/02/2007

Les commentaires sont fermés.