31/12/2006

ce matin

Au loin les lumières dans la nuit. Il est tard bientôt deux heures du matin. Je n'ai pas envie de dormir, pas envie de rêver. La cigarette se consume entre mes doigts, je la porte à mes lèvres, ça fait du bien de respirer ce poison. La fumée s'envole dans le vent. A côté j'entends l'autoroute toute proche, je suis bercée par le bruit des voitures qui passent. Je pense à lui, il me manque beaucoup, même si il n'est pas avec moi, il est quand même là dans mon coeur. Je me sens bien, légère, amoureuse. Mes pensées présentes sont pour lui, ce prof que j'aime. Je comprends qu'il ne m'aime pas, on a vingts ans de différence, il a une petite amie, et je n'ai pas de qualités pour plaire à quiqu'on. Je m'y suis faite à cette îdée que ce n'est qu'un rêve irréalisable, j'arrive à voir la vérité en face. Il me faudra surment encore beaucoup de temps pour l'oublier et passer à autre chose mais est ce que ça me dérange vraiemnt..? c'est beau l'amour, et moi je l'aime d'une passion, d'un désir, d'un amour qui font que même si je suis triste qu'il ne ressente point les mêmes sentiments, je me plait à le voir seulement, qu'il soit heureux c'est pour ça que je ne lui parlerai plus de cette histoire. J'ai hâte que ce soit la rentrée pour le revoir. Je reprends une cigarette, il n'en reste plus beaucoup dans le paquet, je crois que je vais arreter avant de devenir trop dépendante. C'est une lutte comme celle de la mutilation. Tout à l'heure j'ai vu la lame de rasoir, tranquille qui me narguée sur la table de chevet. Elle m'appelait, me disait tout bas de venir déverser mes peines dans le sang de mes veines mais non  je n'ai rien fait, c'est du passé, passé proche mais c'est fini tout ça. Je ne veux plus me couper. Je ne sais pas pourquoi mais là je repense doucement à un souvenir éloigné, celui de mon premier baiser. C'est étrange, aujourd'hui je la voit de temps en temps mais j'ai l'impression qu'elle a oublié, peut-être veut-elle croire que c'était un rêve tout ça. Il y a trois ans je crois que ça c'est passé, que nos lèvres se sont touchés, nos langues dans la bouche de l'autre. Une sensation magique et agréable. Je me souviens de ces deux semaines à se cacher, on se disait rien, croiait-on vraiment que c'était pour de vrai, je ne sais pas, mais je me rappelle que sans moi juste par des gestes on s'aimait et c'était plus fort que nous. Après elle est partie, elle était juste venue quelques jours en vacances chez moi, à la maison de campagne. On en a plus jamais parler, et maintenant j'y repense, on n'oublie pas son premier baiser même si c'est avec une fille. Le froid pernettre à travers ma robe de chambre, je ferme la fenêtre et je me dis que c'est surment par honte que l'on a préféré enterrer ces souvenirs. Mais moi je n'ai aucune honte, aucun regret. Aujourd'hui j'aime un homme mais je n'ai pas peur d'aimer un sexe pareil au mien. Mais bon avec ça l'heure à tourner et ça approche des trois heure...

16:00 Écrit par un petit ange triste dans pensées | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

JUNKIE EST NE!
JUNKIE est un nouveau blog-zine entièrement consacré à la musique et rédigé par lilith, mademoiselle b, jane, cecilia et penny lane. au programme : music when the lights go on & revolver drafters.
SORTEZ LES SERINGUES ET ALLUMEZ LES PLATINES !
xxx et bonne visite.

Écrit par : JUNKIE | 31/12/2006

salut, ta note dégage une réelle sensibilité touchante... biensûr l'amour n'a pas de sexe... mais qui n'a jamais connu celà et qui n'y croit plus... je sais tout de même chose... l'essentiel est d'aimer et d'être aimé...
bisous

Écrit par : manu | 31/12/2006

* il faut lire "moi qui n'a..." au lieu de "mais qui n'a..." rectification

Écrit par : manu | 31/12/2006

c vraiment touchant ton texte, surtout kil est vrai

bonne année et tous mes voeux, fais pas trop la fete mdr
a+ kiss

Écrit par : mika | 31/12/2006

!!! Ce texte m'a appris plus de choses que tout ce que tu as pu me dire!!!
Lame de rasoir???
Une fille???
Que de choses, que de choses...et surtout que dire?
j'ai l'impression de ... je sais pas ... c'est bizzard ... en tout cas ca ne me gene pas mais c'est plutot que tu me disais que tu m'avais toujours tout dis!!!
C'est pas grave, je vais m'en remettre!
Bisous

Écrit par : Louise | 31/12/2006

... un peu de mal a te suivre lorsque tu reviens sur tes histoires passées...
En tout cas je tiens a te dire que même si je ne comprends pas tout j'arrive a ressentir ton emotion lorsque tu écris, j'adore ta façon de raconter ou de citer, tout simplement touchant...
bien sur je finis dans les traditions en te souhaitant une bonne année et de meilleurs voeux pour 2007...

Écrit par : mutilated girl | 01/01/2007

Dans le fond, le sexe c'est rien!
Je ne savais pas que tu fumais par contre... C'est un peu dommage, surtout si tu te les grilel les une sur les autre! Moi je les ai en horreur les clopes, parce que il y a quelqu'un que je connasi que ça a tué, et puis je sais très bien que si je commence, je termine plus !!

Écrit par : Gwenn | 09/01/2007

Les commentaires sont fermés.